Forum NC [-15 ans]
/!\ violence /!\
 

Partagez | 
 

 Uprising • E. Maxwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ephraïm Collins

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2012

Ft : Ben Bruce
Fiche : Vous allez vous mettre à m'espionner comme l'autre folle ?
Âge : 23 ans
Arme fétiche : Une hache.

Liens : Lulla ? Pire ennemie, amour de ma vie, camarade de chamailleries, reine des insultes, barge,...
Hunter ? Un vrai psychopathe... T'es pas très net dans ta tête, mais je vais fermer ma gueule et sourire, d'accord ?
Alex ? Dis, tu vas pas te tirer une balle, hein ?
Valentine ? Bimbo schizophrène.

MessageSujet: Uprising • E. Maxwell   Lun 7 Mai - 21:40

.

Uprising




    Ça me saoulait. Sérieusement. L'autre crétin d'Hunter était parti avec Lulla. Non mais c'était du n'importe quoi. J'avais même pas eu le temps de réagir qu'il l'entraînait déjà dans un de ses plans tordus. Du coup j'm'étais retrouvé avec les deux autres barges. 'Tain. J'avais envoyé valsé quelques caillou de coups de pieds, sous leurs regards indifférents. J'vous jure que si l'autre débile touchait à un cheveu de la rouquine, qu'il lui faisait du mal, j'le poursuivrais jusqu'en enfer pour lui botter l'cul, ou pire lui couper ses cheveux de mouton galeux.

    Ouais, en gros, j'étais en colère. Je me serais bien acharné sur les deux zigotos qui restaient là, étant donné qu'ils semblaient si chers aux yeux du psychopathe, mais j'étais pas comme ça. J'étais pas du genre à ruiner le moral et m'embrouiller pour rien. Enfin, peut-être que si en fait, mais j'avais pas envie, c'est tout. Alors je les ai lâchés. J'ai choppé quelques affaires dans mon vieux sac que je me traînais depuis le début, et ma hache accrochée à ma ceinture, je m'élançai sans un regard en arrière pour le petit refuge, et m'aventurai dans les bois. J'avais jamais été dans une foret, ou quoi avant l'infection. La boue s'incrustait sur les semelle de mes vieilles DcMartens, et j'essayais d'ignorer le chuintement agaçant du sol humide.

    • • •

    J'arrivais finalement vers cette étendue d'eau, agitée. Vu mon niveau en géographie, j'pouvais pas être sur, mais d'après ce qu'avait dit Hunter la dernière fois, je devinais que c'était le Mississippi. Son cours était assez violent, pas franchement tentant d'y faire trempette.

    Bref, je m'installais au rebord de cette eau, soupirant. Je choppais mon sac, et l'ouvrait sur mes genoux. J'en extirpai ce dont j'avais besoin. Ouais. Une vieille paire de ciseaux rouillée, et mon bon vieux rasoir usé. Le look homme de cro-magnon, non merci. C'est pas parce que le monde sombrait dans le chaos qu'on devait oublier les mauvaises habitudes. Alors, armé de mon miroir de poche je m'attelais à ma coupe de printemps avec attention.

    La langue tirée pour mieux me concentrer, une mèche de cheveux entre les doigts, je m'apprêtais à refermer les bouts de métal sur ma tignasse pour raccourcir l'épis, lorsqu'un bruit survint. Putain. Un rôdeur ? Sérieux, il choisissait bien son moment. Je me redressais, lâchant ma mèche et laissant au sol les ciseaux. La main crispée sur le manche de ma hache.

    Je cherchai du regard l'origine, et percevait derrière les arbres une silhouette s'activer. Sans réfléchir, j'extirpai ma hache et la dressai face à moi, en position de combat.

    Et c'est alors que je vis cette fille sortir. Ouais, une gamine, bien vivant.


      'Tain mais t'es pas bien toi ! J'allais te planter la tête idiote !


    Les mots m'avaient échappés. Sérieusement, comment des gens aussi débiles pouvaient survivre ? Bon, ok, j'étais peut-être un peu méchant pour l'coup mais sérieux, j'avais faillit commettre un meurtre là...

X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X

« You'll never really find those perfect words,
Something more than just... "Goodbye..."
[...] Don't ever let go of that smile. Hold on forever. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Maxwell

avatar



Messages : 9
Date d'inscription : 03/05/2012

Ft : Kristen Stewart
Âge : 17 ans
Arme fétiche : Près : Poignard ou Corps
A distance : Le petit flingue.


MessageSujet: Re: Uprising • E. Maxwell   Mer 9 Mai - 19:00

Spoiler:
 

  • Franchement, c'était pas ma période. Toujours pas de nouvelle piste sur les meurtriers de mes parents, toujours pas de piste à propos de la disparition de mes frères. Merde, j'avais vraiment pas de bol. Mais vraiment pas. Fallait que je trouve quelqu'un à buter, parce que j'allais devenir vraiment violente. Moi énervée ? Mais non, je suis toujours comme ça. Quoi que je le suis peut-être un peu parce que j'ai aucune piste bordel ! AUCUNE ! Raaaaaah.

    Aujourd'hui, pour me changer les idées, j'avais décidé de faire une journée totalement entraînement, dans les forêts du Mississipi, près du cours d'eau qui portait le même nom. J'allais m'entraîner à traquer & à combattre de près & de loin, à développer mon endurance, aussi. En plus, depuis peu j'avais choppé un petit arc & un petit carquois. C'était un truc vieillot mais plutôt pratique, ça me plaisait bien.

    Donc, depuis ce matin je gambadais dans les bois, courant avec du gibier gros ou petit, chopant quelques rôdeurs parfois. Quand j'y réfléchissais, j'avais pas beaucoup d'entraînement à prendre, le truc c'est que ça me détendais & ça, c'était bon. Vraiment trop bon. J'aimais ça, je ne vivais plus que pour ça de toute façon, alors il valait mieux que j'apprécie ça.

    Pour le midi, je m'étais posée tranquillement dans un coin de la forêt, près de la rivière. J'avais décidé de manger ma dernière bestiole chopée, un lapin. Je l'avais donc fait chauffé à coup d'allumettes, & je l'avais dégusté après. Une fois mon repas terminé, je m'étais assoupie un peu, histoire de me reposer de ma matinée d'entraînement.

    Je me réveillais un peu plus tard, après avoir dormi un nombre de minutes ou d'heures indéterminées. Je savais juste que le soleil avait avancé un peu plus sa course dans le ciel. JE me levais en m'étirant, reprenant mes petites affaires & mon entrainement. Je m'arrêtais quelques pas plus loin, y avait quelqu'un. Un rôdeur encore ? J'étais un peu à découvert, & je devais faire mon plan pour le buter. Mon sang ne fit qu'un tour, un plan était déjà tout fait dans ma tête : J'allais rejoindre la forêt & le prendre par derrière. & si c'était pas un rôdeur, tant pis, j'essayerais de voir si il savait des trucs intéressants puis je le tuerais. Ce serait amusant.

    Je regagnais donc la forêt en courant agilement, de manière à ne pas faire trop de bruits. Je ralentissais une fois à quelques mètres de lui, il était occupé à s'installer pour se raser & à refaire sa coupe, tout près de l'eau qui couvrait donc mes petits bruits. Je cherchais ensuite des yeux un arbre avec des prises, une fois trouvée, j'y grimpais habilement, me posant sur une grosse branche, observant le mec devant moi. Il était plutôt brun méchés, il paraissait assez grand, assez "keuss" & pas très musclé, par contre assez combattant. Mes yeux tombèrent sur la hache à sa ceinture, ok, en gros, un barjo qui se bat à l'arrache un peu apparemment. Drôle. Il paraissait assez facile à barre, si ce n'est que les points négatifs sont qu'il est un homme & plus vieux que moi surement. Bien, ça allait être intéressant. Quelques secondes après, je sautais à terre, ce qui fis un bon bruit dans le but de le faire réagir. Je me rattrapais accroupie, une main à terre, l'autre près de ma ceinture où se trouvait dissimuler sous ma veste en cuir souple mon poignard & un de mes petits flingues. Je me relevais & le regardais s'agiter, lâchant tout par terre & chopant sa hache, prêt à frapper, puis il me regarda, d'un air surpris du genre " Oh mais c'est qu'une gosse ". Je ris légèrement & il dit :

    « 'Tain mais t'es pas bien toi ! J'allais te planter la tête idiote ! »

    Je ris une fois de plus. Me planter ? Ahah, ou pas. Je suis pas bien apparemment.. à bah ça peut-être, même sûrement. Je n'aimais pas parler, & je n'allais surement pas le faire. L'attaquer alors qu'il avait une hache brandie vers moi ? P'tet pas quand même. Je veux bien être folle, combattante, impulsive & tout le reste mais à ce point là.. Autant se jeter dans un groupe de zombies hein ! Bon, & merde. Que faire. Hum.. Je fis une moue mécontente, un peu déconcertée & énervée de me retrouver dans une impasse, tandis que je le fixais toujours, si jamais il tentait un truc. Bon bah, pas trop trop le choix, fallait parler. Merde, j'aimais pas ça.

    « Désolée d'avoir dérangée pendant que tu faisais ta beauté, j'avoue tes cheveux méritent un bon coup de ciseaux, & ta tête de rasage. »

    Je croisais les bras, de façon à ce que mes mains restent à proximité de mes armettes cachées. Là, il ne voyait que mon arc & mon carquois. Je le fixais avec des yeux froids & vides, un espèce de petit sourire en coin bizarre sur les lèvres.

X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X


- Je suis désolée, c'est impossible. -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephraïm Collins

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2012

Ft : Ben Bruce
Fiche : Vous allez vous mettre à m'espionner comme l'autre folle ?
Âge : 23 ans
Arme fétiche : Une hache.

Liens : Lulla ? Pire ennemie, amour de ma vie, camarade de chamailleries, reine des insultes, barge,...
Hunter ? Un vrai psychopathe... T'es pas très net dans ta tête, mais je vais fermer ma gueule et sourire, d'accord ?
Alex ? Dis, tu vas pas te tirer une balle, hein ?
Valentine ? Bimbo schizophrène.

MessageSujet: Re: Uprising • E. Maxwell   Sam 12 Mai - 22:54

.

Uprising




    Je fronçai les sourcils en détaillant la gosse. Je rêvais où elle se foutait de ma gueule ? Je baissais légèrement ma hache, mais restait dans une position de défense. Okay, c'était qu'une gamine, mais elle avait un sale air collé au visage. Ouais, cette naine était pas nette. Je soupirai, frottant mes cheveux décoiffés d'un air agacé. Bon, autant rentrer dans son petit jeu non ? Avec son rire là, je voyais très bien qu'elle jouait la carte de la provocation. Bon sang, ce que j'en avais vu des ado comme elle, avant l'infection, qui abordait ce même sourire de "Rien à foutre, jte suis supérieur". Je parlais comme un vieux, mais bon.

      Ouais ouais, si tu veux je peux t'arranger un peu !


    Ouais, une pique, c'était plus fort que moi. Je faisais que lui renvoyer la sienne, après tout. Un petit sourire se dessina sur mon visage. C'était qu'avec sa moue, on aurait presque dit un petit chien prêt à mordre. Tous les survivants étaient donc devenus tous si agressif ? Cela me faisait rire, intérieurement. Les petites midinettes comme elles qui s'improvisaient survivors des temps modernes. J'agitais ma hache devant elle. Contrairement à la plupart des gens, je ne m'extasiais pas sur toutes les personnes en vie que je croisais.

    Ouais, au contraire, la plupart des gens m'agaçait. Car à chaque fois que je me retrouvais face à l'un d'eux je leur reprochais mentalement d'être en vie, à la place des personnes qui m'étaient chères. Peut-être qu'au fond de moi j'ai envie d'apercevoir un visage familier, mais que cela n'arrive jamais. Que j'ai envie de voir quelqu'un avec qui j'pourrais parler du passé comme si de rien n'était. Bref, je pensais trop.

    Et puis d'abord, j'me posais tout de même une petit question là...

      Qu'est-ce que tu fous là toi, à sortir de nul-part ? T'es toute seule ou y en a d'autres ?


    'Tain, si y avait un autre clan pas loin ce serait la merde. Un clan de gosses ? Ahah, faut avouer que ce serait amusant. Mais Hunter et Lulla étaient tellement violents qu'une confrontation risquerait d'être assez sanglante. Ouais je préférais pas imaginer en fait. Je jouai du bout des doigts avec ma hache, l'agitant doucement sous le nez de la jeune femme. Le sang séché d'effritait dessus, signe que pas mal de rôdeurs avaient déjà goûté à la lame de cette arme qui m'était devenu fétiche. C'était fou ce que l'on pouvait s'attacher à l'objet qui nous sauvait la vie...


X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X

« You'll never really find those perfect words,
Something more than just... "Goodbye..."
[...] Don't ever let go of that smile. Hold on forever. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Maxwell

avatar



Messages : 9
Date d'inscription : 03/05/2012

Ft : Kristen Stewart
Âge : 17 ans
Arme fétiche : Près : Poignard ou Corps
A distance : Le petit flingue.


MessageSujet: Re: Uprising • E. Maxwell   Mer 16 Mai - 22:07

  • Je trouvais ça drôle de voir les quelques gens que je rencontrais me regarder d'un air ébahit. J'avais l'air d'une gosse avec mes pauvres dix-sept ans, toute menue, plutôt petite, avec des traits de visage toujours légèrement enfantin. Donc, comme je le disais, on me "matait" avec des regard stupéfait. Je n'inspirais pas la crainte, on ne se méfiait pas de moi & en plus d'être drôle, c'était un atout inconsidérable. Il fronçait ses sourcils, hallucinant en me détaillant, encore plus quand je lui avais parlé d'un ton totalement je me-fou-de-ta-gueule-&-je -te-provoque, avec un lourd sous entendu du genre : je-te-suis-(surement)-supérieur. C'était tellement amusant ce genre de situation que s'en serait presque jouissif. Hi. Je souris en le fixant avec mon expression hautaine, quand il fit à ma remarque :

    « Ouais ouais, si tu veux je peux t'arranger un peu ! »

    Drôle le gars. Tellement que j'en poussais un petit ricanement ! Il allait être facile à recaler, ça allait être simple de répliquer à ce genre de remarque un peu "hors-sujet". Il esquissa lui aussi un sourire, fier d'avoir répondu. Encore plus drôle ! Sa réplique était tellement pourrie que j'en ris une fois encore, le voyant se sentir fort.

    Il avait pas l'air très fréquentable, très amical, mais après tout qui l'est dans ce monde perverti à présent ? En trouver ne doit pas être une mince affaire, ils devaient être vraiment peu nombreux, & puis au pire, rien à battre. Je ne veux pas d'amis, je ne cherche pas de compagnie si ce n'est celle de la solitude. Apparemment on était deux à ne pas vouloir rencontrer des survivants amicalement ou non. Enfin, ce que je me raconte, on s'en fou je crois, & ça rime à rien. Bref, je laissais échapper un petit soupir & déclamait :

    « Je te parlais de toi, pas de moi. Je me passerais de tes services, je m'en sors très bien toute seule, moi, comme tu peux le remarquer. »

    C'est vrai, j'étais impeccable. Mes cheveux étaient propres, mis à part les saletés de l'entrainement du jour, mon visage aussi, mes vêtements se portaient très bien pareillement. Il agitait un peu sa hache devant moi, ce qui me faisait sourire, comme si j'avais peur de lui & de son arme de barjo frappa-dingue.

    « Qu'est-ce que tu fous là toi, à sortir de nul-part ? T'es toute seule ou y en a d'autres ? »

    Réplique fortement intéressante. J'allais jouer avec ses nerfs jusqu'à lui en péter quelques uns & lui en faire perdre son sang froid. Vraiment distrayante cette rencontre qui avait l'air assez imbécile & qui n'avait pas l'air de cerner les gens rapidement. Alors que, personnellement je n'étais pas très compliquée à comprendre, vraiment pas, je pense. Il continuait de trifouiller du bout des doigts son arme, la remuant toujours sous mes yeux d'un air de dire qu'il dominait, qu'il était le plus fort, qu'il pouvait me tuer. Sur la lame de sa hache, pour conforter ce que je me disais, il avait laissé sécher du sang, pour preuve qu'il avait déjà tuer & que moi, fasse à lui, je ne ferais (soi-disant) pas longs feux. Tout est relatif, dirais-je.

    Je me rapprochais furtivement de lui, prenant toujours garde à avoir mes armes à porté de main tout en restant d'une discrétion incroyable. Passant près de sa pauvre hache sans même y jeter un regard, l'éloignant d'un geste de la main. Je me mis ensuite sur le bout des pieds pour venir murmurer tout près de son oreille, restant toujours aux aguets de tout ce qu'il se passait autour de moi, y comprit de ses gestes & réactions à lui.

    « Ce que je fiche ici ne te concerne pas. Pour ce qui est de ta deuxième question, peut-être bien que oui, peut-être bien que non, peut-être que je suis seule, peut-être que je suis accompagnée. Peut-être qu'ils sont loin de moi,.. ou bien qu'ils sont tout près & qu'ils te tueraient très facilement.. Ou peut-être que je suis seule & que je suis donc ton seul danger. Peut-être, peut-être. ♪♫ »

    Il allait se poser des questions, il allait douter. Je souris, machiavéliquement, j'aimais bien faire ce genre de jeu à faire exploser des boulons, à rendre taré. Ne le suis-je pas devenu aussi, plus ou moins, après tout ?



X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X


- Je suis désolée, c'est impossible. -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ephraïm Collins

avatar



Messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2012

Ft : Ben Bruce
Fiche : Vous allez vous mettre à m'espionner comme l'autre folle ?
Âge : 23 ans
Arme fétiche : Une hache.

Liens : Lulla ? Pire ennemie, amour de ma vie, camarade de chamailleries, reine des insultes, barge,...
Hunter ? Un vrai psychopathe... T'es pas très net dans ta tête, mais je vais fermer ma gueule et sourire, d'accord ?
Alex ? Dis, tu vas pas te tirer une balle, hein ?
Valentine ? Bimbo schizophrène.

MessageSujet: Re: Uprising • E. Maxwell   Dim 27 Mai - 20:37

.

Uprising




    J'haussai un sourcil. Observai son petit manège. Y avait vraiment quelque chose de pas net chez cette gosse. Je me retournai vers elle, l'écartai d'à côté de moi en la poussant doucement de la main. Sérieusement ? La fin du monde obligeai pas de parler comme dans les films ou les bouquins... On était pas au cinéma ici, c'était la vrai vie, et une gosse qui se mettait à parler comme une espèce de vieux mafioso ou autre de film. C'était tout simplement...

      Hilarant. T'as piqué cette réplique à Tarantino ou quoi ?


    Je secouai la tête en souriant. Cette fille était dérangée. Encore plus que moi. Okay, j'attendais de voir à quel point elle était dangereuse. Bon, je me doutais que cela avait l'air d'être une vraie teigne violente ou quoi, mais bon, sincèrement je ne gobais pas son espèce de bluff foireux. Elle me faisait rire, c'était touchant à quel point ce petit chiot cherchait à montrer les crocs à tous prix, me prenant pour un espèce de molosse qui bavait plus que ne mordait.

    Je me redressai, passant une main dans mes cheveux pour les ébouriffant, et posant au sol ma hache. Okay, je baissai les armes, si ça lui faisait plaisir. De toutes façons, je me doutais bien qu'elle était seule. Me demandez pas comment je savais cela, je le sentais, c'était tout. Ouais, non, pas un sixième sens, juste une petite idée, comme cela. Bref. Cette fille m'amusait. Avec son air teigneux. C'était pas étonnant, ce genre de spécimens, je pense. Lorsque l'humanité sombre, il y a forcément les fortes têtes qui se dévoilent, et se croient dans un jeu vidéo géant.

    Libre à elle de me tuer ou quoi maintenant. J'étais désarmé et je m'en fichais. De toutes façons si elle me faisait quoi que ce soit, j'imaginais très bien Lulla la traquer pour lui botter son p'tit cul. Je levais les mains, les paumes faces à elle, et les agitant avec amusement.

      C'bon, peace and love ptite sœur ?


    Je fis un signe de paix avec mes doigts en rigolant, avant de glisser ma main dans ma poche pour extirper un paquet devenu rare, et précieux. Des clopes. Y en restait trois. J'en sortais une, et la glissais entre mes lèvres, avant de l'allumer avec mon zippo. Celui qui m'avait jamais quitté. Un souvenir du passé, que je chérissais presque plus que ma propre vie. Ouais peut-être pas. Mais bon, c'était celui d'Andy, alors forcément, cela avait son importance. Je glissai ma précieuse source de feu dans la poche de mon jean, et expirai une bouffée de tabac en fixant dans les yeux la jeune fille brune.

      Et maintenant ?



X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X

« You'll never really find those perfect words,
Something more than just... "Goodbye..."
[...] Don't ever let go of that smile. Hold on forever. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Maxwell

avatar



Messages : 9
Date d'inscription : 03/05/2012

Ft : Kristen Stewart
Âge : 17 ans
Arme fétiche : Près : Poignard ou Corps
A distance : Le petit flingue.


MessageSujet: Re: Uprising • E. Maxwell   Mer 30 Mai - 15:21

  • C'était drôle. Enfin à moitié. Drôle parce que se jouer des gens, c'est amusant. A moitié parce qu'il ne se laissait absolument pas impressionner. Ok, j'avais une tête de gamine. Enfin, j'en étais une du haut de mes 17 ans, ou presque. Mais bon, il avait l'air un peu taré lui, & moi, je pouvais en profiter. Il haussa un sourcil après ma déclaration, m'observant puis il se retourna & me poussa d'à côté de lui. Je ne cherchais pas à esquiver ou quoi, j'en m'en fichais. Ca ne changeait rien. Quelques instants après il déclara, comme à la suite d'une pensée, que tout ceci, du moins mes actions, étaient hilarantes. Du genre qu'il fit une allusion à Tarantino. S'il me pensait bizarre, j'étais pas la seule.. Il secoua la tête en souriant, se redressa, passa une main dans ses cheveux ( bah oui, je détaillais ses moindres gestes, normal. ), .. & fit une chose assez étonnante. Pas trop parce qu'on voyait bien qu'il menait lui aussi son petit jeu, surement de voir ce que je pouvais faire.

    Il avait posé sa hache au sol, baissant les armes. Totalement à ma merci. Il leva même les bras, paumes face à moi & les agita avec une pointe d'amusement largement perceptible. En fait il était drôle aussi ce type. Je pouvais le tuer sans problème si je le voulais. Mais je sais pas, j'avais pas vraiment envie. Il se battait pas aussi, c'était déloyal. & puis.. il m'avait rien fait. Donc voilà, c'est tout. J'vais pas me justifier à moi même quand même ? Oh & puis merde, ça devient trop compliqué là.

    Bref, entre temps il m'avait déclaré " C'bon, peace and love ptite sœur ? ", accompagnant ceci d'un signe de paix avec ses doigts & d'un rire. Ensuite, il glissa sa main jusqu'à sa poche (j'épiais ses gestes, sait-on jamais) & il extirpa un paquet de clopes. Il lui en restait trois, il en prit une, la glissa dans ses lèvres & l'alluma avec un coup de zippo. Il le rangea, & prit une bouffée, collant au passage ses yeux dans les miens. Tout ça le plus naturellement du monde. Il reparla vite fait pour me dire " & maintenant ? ". & maintenant ? Hm.. Laisse moi réfléchir. Deux petites minutes. Que faire ? Je me creusais la tête, & j'étais sure que ça se voyait que je réfléchissais.

    Je voulais pas le tuer. Non. Mais je pouvais faire quoi là ? J'avais pas grand chose à faire. Partir ? Ca faisait trop con. Bon bah.. J'allais rajouter une touche d'humour, enfin, de détente. J'avais rien à craindre là. Vivement, je lui attrapais sa clope du bout des doigts, sortais mon poignard, le passant à sa gorge, décochant un espère de croche-pied pour l'allonger par terre. Comme si j'allais le tuer. Sauf que forcément, je n'en fis rien, & je m'assis à côté de lui. Je souris, de manière plus détendu qu'avant. Pourquoi pas se relâcher un peu ? De toute façon ça ne mènerait à rien cette histoire pour le moment. J'étais dans une impasse puisque je n'avais pas envie de le tuer.

    « Ok, peace grand frère. & maintenant beh.. J'en sais rien. A toi de me le dire, c'est toi l'grand. »

    Je rangeais mon poignard, toujours le petit sourire au visage, tirant à mon tour une bouffée sur sa clope, attendant la suite de l'histoire.

X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X


- Je suis désolée, c'est impossible. -

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Uprising • E. Maxwell   

Revenir en haut Aller en bas
 

Uprising • E. Maxwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ Vases ] Intersections par Jeremy Maxwell Wintrebert
» Maxwell x Malinois né 05/01/2010 Spa Velaine en Haye
» MAXWELL - epagneul breton 2 ans - Spa de Vannes (56)
» Votre bibliothèque
» 2 Nouveau Chien de plus ici ' Amstaff'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Banks of the Mississippi-